Faire l’autruche, un cliché sans queue ni tête…

800px-Ostrich_poking_its_head_from_the_grass_(5213898992)

Tête d’autruche dépassant des hautes herbes. Daniel Ramirez (Wikimedia Commons).

Selon une croyance populaire, l’autruche enfouirait vainement sa tête dans le sable pour tenter de se cacher en cas de menace. Ne « fait-on pas l’autruche » quand on tente illusoirement de se préserver d’un danger en refusant de regarder la réalité en face ?

Les autruches, pas si folles…

Et pourtant, il s’agit là d’un cliché. Le plus grand des oiseaux n’a jamais employé pareille méthode. La tête dans le sol, le pauvre animal serait à la merci des prédateurs, ou finirait par mourir asphyxié…

En sa qualité d’oiseau le plus rapide, l’autruche préfère se fier à sa vélocité pour échapper aux carnivores. Cette dernière peut en effet courir jusqu’à 70 km/h !

Deux autruches dans l'Aire de conservation de Ngorongoro, Tanzanie.   Nicor (Wikimedia Commons).

Si l’autruche est acculée, elle peut là encore compter sur ses pattes et asséner de puissants coups de griffes.

800px-Straußenfuß

Patte d’autruche. Masteraah (Wikimedia Commons).

L’oiseau n’a ainsi aucun intérêt à enfouir sa tête dans le sol en cas de danger. Alors, quelle est l’origine de ce stéréotype ?

Ils sont fous ces romains !

Il semblerait que le cliché provienne du romain Pline l’Ancien (23-79). Dans son ouvrage L’Histoire Naturelle (X.I.I), l’érudit décrit les autruches en ces termes :

« […] sed non minus stoliditas in tanta reliquicorporis altitudine, cum colla frutice occultauerint, latere ses existimantium. »

« […] mais leur stupidité n’est pas moins singulière : elles s’imaginent, avec un corps si grand, que lorsqu’elles ont caché leur tête dans les broussailles, on ne les voit plus. »

Il est vrai que cet animal porte souvent sa tête au sol, mais sans jamais l’y enterrer, pour plusieurs raisons.

Killing_ostriches_on_the_Zliten_mosaic

Chasse à l’autruche, mosaïque de Zliten, Leptis Magna, 2ème siècle ap.jc. Musée archéologique de Tripoli, Libye.

L’autruche s’occupe de ses œufs

L’autruche creuse des trous assez larges et profonds pour y déposer le produit de sa ponte.
L’oiseau surveille attentivement sa couvée, retournant les œufs et les débarrassant des parasites qui tenteraient de s’y introduire. Un spectateur, s’il est assez éloigné de la scène, peut facilement penser que l’animal a enfoui sa tête dans le sol.

autruche et ses œufs

Une autruche et de ses oeufs. Alina Zienowicz,  (Wikimedia Commons).

L’autruche, en quête de nourriture

L’autruche est un animal omnivore qui passe une grande partie de son temps à manger.
Elle scrute attentivement les hautes herbes en espérant y trouver quelques mets. Sa tête ne dépasse pas de la végétation dans ce cas.

Yes__I_am_the_stereotype_by_Zsantz

Yes I’m a stereotype. Zsantz (Deviant Art).

L’autruche invisible

Enfin, l’autruche peut employer une tactique singulière quand elle est menacée en période de ponte. À cause de sa grande taille (1m90 pour les femelles et 2m50 pour les mâles), les prédateurs peuvent la repérer de loin. Ne pouvant s’enfouir sans abandonner ses œufs, l’oiseau préfère rester sur place et adopter une étonnante méthode de camouflage, très pratique dans les milieux arides où se forment souvent des mirages.

Au sujet de ces phénomènes, il faut savoir que la partie sous la ligne ondulante formant une étendue d’eau est masquée par le mirage. L’autruche se dissimule dans cette zone invisible en baissant simplement sa tête.

1280px-Desert_mirage_62907

Mirage dans le désert de Mojave. In. https://sites.google.com/site/thebrockeninglory/

Niveau Bonus

Il n’existe plus que deux espèces d’autruches non éteintes : celle d’Afrique (Struthio camelus) et celle de Somalie (Struthio molybdophanes). Quelques animaux ressemblent cependant aux autruches. Ne les confondez pas, même si ces oiseaux ne pouvant voler appartiennent tous à l’ordre des struthioniformes

Les deux espèces d’autruche : 

autruche -171313_640

Autruche d’Afrique. Plumes de sa queue : grises – Pattes et cou : rosâtre. Zgmorris13 (Pixabay).

autruche - somalie

Autruche de Somalie.Plumes de sa queue : blanches – Pattes et cou : gris. Christiaan Kooyman (Wikimedia Commons).

Ne les confondez pas avec :

Émeu_d'Australie

Émeu d’Australie, Tower Hill Wildlife reserve.  Contrairement à l’autruche, le cou et les cuisses de l’émeu sont emplumés. Gwangelinhael (Wikimedia Commons).

750px-Greater_Rhea_(Rhea_americana)_-Argentina-8

Nandou d’Amérique. Si les andous ressemblent aux émeux, ils sont néanmoins plus petits que ces derniers. Lip Kee Yap (Wikimedia Commons).

Pour en savoir plus :
Vous aimerez aussi :

pingouins

Une réflexion au sujet de “Faire l’autruche, un cliché sans queue ni tête…

  1. Marico

    !!!! j’étais victime de ce gros clichéééé !!! Mais ça c’était avant ! 🙂
    grâce à toi, je pourrai désormais briller en société !! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *